UA-65344743-1
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/01/2013

Les "retombées" du Mercaptan

C'est quoi le Mercaptant ? Vous savez, ce produit chimique qui pue et qui sème la panique quand son nuage agace les narines à des centaines de kilomètres de son son lieu de naissance, une usine nommée Librizol, à Rouen.

HNNE.jpgPlus sérieusement, l'antenne régionale du mouvement France Nature Environnement, la HNNE, vient de publier un communiqué dans lequel le Hérisson s'inquiète du manque de transparence de la communication des instances ad hoc en matière de gestion de risque industriel.

Le gaz est sans effet sur la santé. D'accord, mais qu'en est-il des personnes sensibles (enfants, personnes agées, ...).

Le nuage s'est baladé à plus de 100 km à la ronde. Quid d'un accident majeur de type Seveso ou nucléaire (Palluel est à quelques dizaines de km de Rouen)

Plus grave, la HNNE dénonce une information "vérouillée" et les instances de surveillance et de concertation écartées.

Si je comprends bien, Mercaptan n'a pas fini de faire parler de lui. Quelque part, ça sent encore mauvais. Il faudra au moins une enquête administrative et une autre judiciare pour nous éclairer (au gaz?).

Respirons un grand bol d'air frais et bonne journée

23/01/2013

Je ne vous ai pas oublié(e)s

Quatre jours sans venir passer un moment avec vous tous et toutes qui avez l'amitié de me rendre visite sur mon blog. L'atttente est longue lorsqu'on ne donne pas de nouvelles mais quel plaisir de vous retrouver. 

J'ai pris l'habitude de ces rendez-vous quotidiens et je ne vous oublie pas lorsque les événements de la vie m'empêchent de trouver un moment pour rédiger une note.

Que ferions-nous sans connexion internet. Quelle mine d'informations derrière quelques clics judiceusement choisis. Prenons la médecine, diagnostics souvent présentés en langage obscur, pour ne pas dire abscon, par les spécialistes de la profession. Pour notre salut, il existe quleques sites qui vulgarisent avec sérieux l'information médicale. Les professionnels ne sont pas toujours très heureux de ce partage de l'information. Paradoxalement ce sont souvent des sites de CHU, des thèses de faculté ou des spécialistes eux-mêmes qui publient. 

Aussi pouvons-nous dire avec ce dessin paru dans le quotidien La-Croix "je vais chercher une explication claire sur Internet" .

article2_1_large.jpg

Je viens d'en faire l'expérience avec ma rotule qui me joue de mauvais tours.

Mais attention, comme pour les autres disciplines, il y a des sites de charlatans sur notre bonne vieille "toile"

18/01/2013

Madame Bonbon ou la mort du petit commerce

Le dernier colporteur du Pays de Caux (pas loin d'ici) a raconté dans un petit livre illustré la vie d'un village de campagne, le café-épicerie, le marché, les fromages ... au travers du personnage de Madame Bonbon. 

par mont caux006.jpg

Aujourd'hui il neige. Quel regret de ne plus avoir une petite épicerie et un dépot de pain à proximité. Et pourquoi pas un café pour réunir les ainés du village. Autrefois il y avait même une boucherie .Le dernier café épicerie est en vente depuis longtemps. Pas d'acquéreur.

Voci l'histoire de Madame Bonbon, au temps où le petit commerce était florissant, à condition de ne pas faire crédit ...

Il est aisé d'ouvrir boutique,
Plus difficile de la tenir ouverte.
Proverbe chinois

[…] Madame Bonbon évoqua le passé, elle en parlait facilement sans se faire prier.

 "Pensez donc, dit la vieille dame de sa voix mélodieuse bercée de souvenirs d'antan, c'est avant-guerre que mon mari et moi avons décidé d'exploiter "La Mère l'Oie", un café-épicerie réputé à l'époque dans tout le canton. Nicolas était marchand de chevaux à Saint Sébastien de Morsent, moi j'étais modiste à Rouen. Nous étions jeunes et pleins d'allant. J'aimais mon mari, mais il fallait aussi plaire aux clients. Aussi vendais-je dans mon café-épicerie le meilleur cidre fermier de la région, un quartaut (*) tous les vendredis, et mes omelettes au lard sont devenues cinq ans plus tard, les plus recherchées du marché noir. A cette époque, même l'Hostellerie des "Vieux Plats" à Gonneville-la-Mallet ne dépassait pas ma réputation. Pourtant, ce qui m'enchantait par-dessus tout, c'était le commerce de mon neufchâtel, ce merveilleux petit fromage à la chair couleur neige, mon péché mignon".

 "Ah, le neufchâtel ! Comme cette appellation sonne suavement aux oreilles des gens d'ici"

 poursuivit-elle toute pénétrée de son sujet. En disant cela, l'ancienne tenancière se concentrait si fort sur son passé, qu'on pouvait presque l'entendre changer d'idées.

café bonbon  005.jpg

 "J'envoie faire lanlaire, ces parisiens ignorants qui confondent le neufchâtel, quel malheur, avec un fromage suisse ! Au demeurant ces pooovres ont faux deux fois, puisque le p'tit suisse, comme son nom ne l'indique pas, a également été inventé ch'eu nous",

 précisa la vieille dame, l'air conquérant.

 "Ecoutez le roucouler son motet, mon petit chantre blanc si raffiné sous sa croûte fleurie",

 poursuivit la marchande d'une seule haleine, en portant la pâte à hauteur de mon oreille, comme font les enfants aux coquillages pour écouter la rumeur des marées.

 "Désormais mon vieux café est fermé".

En disant cela, je détectai dans sa voix un persistant regret. Pourtant je vends encore en catimini, aux grands comme aux petits, le p'tit fromage d'ici avec de surcroît pour chaque achat, un bonbon d'Isigny en promotion, d'où l'origine de mon surnom. Qu'il soit en forme de gros cœur ou de lingot, son arôme délicat vous ravira, emmènera votre nez dans une promenade incomparable. Posez délicatement de la pointe du couteau un morceau de cette pâte onctueuse sur la langue, laissez-le fondre lentement dans votre palais, mouillez ensuite avec une bolée de cidre, il contera ainsi à vos papilles tous les secrets de la Normandie. Assez ! des gorgonzolas, lerdamers, fêtas et autres mozzarelles. Vive le neufchâtel et son vieux compère, le camembert. Elle est âgée, pensais-je, il faut lui excuser ses petites manies.

marché 007.jpg

 -Bon très bien madame Bonbon, vous m'avez mis l'eau à la bouche, mais je suis embarrassé aujourd'hui, me feriez-vous crédit jusqu'à lundi, pour l'achat d'un petit fromage ?

 -Impossible mon bon monsieur, répondit-elle d'un ton confus, une larme dans la voix, en désignant du bras la petite agence de la Caisse d'Epargne sise sur la place, en face de son café.

 -Et pourquoi donc ?

 -J'ai passé un contrat moral, une sorte de modus vivendi, un accord de bon voisinage si vous préférez, avec mon banquier.

 - Ah oui ! lequel madame Bonbon, m'exclamais-je intrigué ?

-Je me suis engagée à ne jamais faire crédit à mes clients.

 -Et puis ?

 -Ben, la banque a promis de ne jamais vendre de fromages.

 J'en restai coi de stupeur. J'avais si souvent dans ma vie tiré le diable par la queue, qu'il ne restait qu'une solution pour me venger, c'était de me rendre à la Caisse d'Epargne pour tirer sur celle de l'Ecureuil.

(*) Le quartaut est une unité de mesure française de volume pour des liquides, en vigueur sous l'Ancien Régime. Le quartaut valait exactement le quart d'un muid de liquides. Il valait également le double d'un pied-du-roi cube et la moitié d'une feuillettedonc environ 68,555 litres... A la vôtre !

11/01/2013

Près de 15 000 personnes privées d'eau potable... la fin

Ouf, les quelques 5 000 personnes qui étaient encore privées d'eau potable en Haute-Normandie vont pouvoir boire le précieux liquide directement au robinet.

Jusquà la prochaine turbitude préviennent les Autorités Compétentes.C''est le ciel qui décidera d'envoyer ou non des pluies abondantes.

A moins que d'ici là des travaux sérieux soient entrepris.

10/01/2013

Les Reines de Prés

Après les Rois, voici les Reines ... des près.

La France est championne d'Europe de l'élevage bovin. Races à viande, races laitières ou mixtes, il y en a pour tous les usages et tous les goûts.

vaches 010.jpg

La Normandie est une des régions produisant le plus de lait. La vache de race normande se fait de plus en plus rare au pied des pommiers. Elle a été supplantée par une race hollandaise produisant plus de lait, mais de santé plus fragile et dont la qualité du lait ne vaut pas le bon lait bien crémeux de la "normande".

 

Vache Normande resampled.jpg

C'est pourtant avec ce bon lait que, depuis des siècles, la normande (la fermière cette fois) fait un dessert au riz que l'on appelle La Teurgoule. En voici la recette traditionnelle

Avec la quantité de lait prévue on pourrait croire que c'est pour une très grande famille, mais attention, après 3 heures de cuisson, çà réduit !

Bon appétit ...

La Teurgoule

Ingrédients

1 grand poêlon en terre
3 litres de lait entier cruPot à lat 011.jpg
150g de riz rond
15 morceaux de sucre
1 grand bâton de vanille (ou de la cannelle)

 Préparation de la recette

Verser le lait dans le poêlon en terre
Le lait ne doit pas dépasser les 2/3 de la hauteur du poêlon

Ajouter le riz, le sucre et la vanille.
La vanille peut être remplacée par de la cannelle.

Mettre au four.

Le riz doit cuire très doucement pendant 3 à 4 heures.
Il peut frémir mais ne doit pas bouillir
 
Durant la cuisson il est possible de percer plusieurs fois la croûte qui se forme.
Le riz se colore alors et la peau épaissit.
 
Si la croûte n'est pas percée, le riz sera plus crémeux.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique